Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mai 2017

Les carnets de Gaston Chapuis (325)

      Longtemps notre nouveau président de la République a confondu Chatellerault et Chateauroux, longtemps il a cru que la Guyane était une île.



      Les vrais résultats du second tour de l'élection présidentielle : Emmanuel Macron, 44% des électeurs inscrits ; Marine Le Pen, 22%.

      66% de ceux des votants qui ne glissèrent ni un bulletin blanc ni un bulletin nul dans l'urne retournèrent à Emmanuel Macron, souvent à contre-cœur, l'admiration qu'il éprouve pour lui-même et la foi inébranlable, d'ailleurs intéressée, qu'il a dans le libéralisme.

      Le quatrième quinquennat de la Cinquième République sera placé sous le signe de la mystique du profit et de l'initiative privée. L'important sera moins de penser pour s'évertuer à approcher quelque sagesse que de réfléchir à ce qu'on va faire pour conquérir argent, récompenses et honneurs.



      Il faut toujours en revenir à la difficile réalité. Des milliers d'électeurs âgés se posent aujourd'hui la question : « Vais-je mourir sous la présidence d'Emmanuel Macron ? » Certains apprendront demain qu'ils souffrent d'une maladie grave et incurable. Quelques-uns, une poignée, refuseront de s'en remettre à la médecine : « Je n'ai pas assez envie de vivre pour avoir envie d'être soigné. »



      Emmanuel Macron aura-t-il un conseiller sexuel ? Le cas échéant, qui sera-ce ? Un homme, une femme ?



      Les couples homosexuels respirent.

      Le mariage homosexuel – la primauté des droits de l'adulte sur les droits de l'enfant – sera maintenu.

      Le premier droit de l'enfant – le droit d'avoir un père et une mère – restera bafoué.



      Il est des homosexuels, minoritaires, certes, d'autant plus opposés au mariage homosexuel qu'ils sont homosexuels.



      Non sans fondement psychologique, la rumeur prête des aventures homosexuelles aux hommes dont l'épouse et la mère ont à peu près le même âge et se ressemblent comme deux sœurs, voire comme deux sœurs jumelles.

      Avoir sa mère pour épouse est sans doute le rêve inconscient de tout inverti.



      Pauvres migrants ! Que n'ont-ils les moyens d'être des touristes ! Le tourisme, essence de la mondialisation. Ah ! être européen et aller au Club Méditerranée en Chine !



      Emmanuel Macron ne s'en cache pas, il est mondialiste, moderniste. Sous son règne « républicain », la mondialisation sera encouragée, favorisée. Rappelons ce qu'est la mondialisation : la multiplication des échanges continentaux et intercontinentaux, le flux grandissant des populations migrantes, le va-et-vient grandissant des populations touristiques, la dépendance sans cesse accrue des États aux marchés financiers, le renoncement sans cesse accru des États à l'auto-suffisance, spécialement alimentaire et industrielle, l'augmentation continue des suppressions d'emplois, l'augmentation continue des émissions de gaz à effet de serre, toujours plus de chômage, toujours plus de pollution ; car la mondialisation, en particulier sous le rapport de la production et des échanges commerciaux, est un fléau social et un désastre écologique.



      Chômeurs sans qualification, travailleurs obsolètes, préparez-vous à recevoir ce conseil : devenez informaticien et créez votre start-up.

      Le progrès est En marche.

Écrire un commentaire